Pendant la soirée du mercredi 20 novembre à Niort, un témoignage émouvant fut partagé par une dame du public. Cette dame a reçu un message perturbant par une personne qui se nomme médium et par l’intermédiaire d’une personne qui se prétend être son amie.
Un message irresponsable et non constructif ou qui l’informait, que son enfant décédé souffrait énormément et ne pouvait pas aller dans l’Au-delà car il semblait être coincé dans un total stress et qu’il était en plein désespoir.

La dame en question avait demandé la parole, pendant le ciné débat pour me demander si cela pouvait être le cas. Elle était remplie de chagrin et de douleur par ce message en plus de la terrible perte de son fils.
Je lui ai partagé que ce genre de message ne venait jamais des Esprits Supérieurs, parce qu’eux ne parlaient pas ce genre de langage et que la personne responsable de ce message et la personne qui lui partageait, sont des personnes au début de leurs cycles d’âmes et sans expériences d’amours, et en plus par cet état, pas du tout capable d’être aux services des Esprits Supérieurs par un manque de connaissances spirituelles et donc onne parle pas de la médiumnité.

Ils sont influencés par le contraire, les âmes ignorantes.
Méfiez-vous de ce genre de personnes qui veulent vous gouverner, avec leur propre pouvoir, destructeur, rempli de haine et de douleur.
Un message de l’Au-delà, des Esprits Supérieurs est, sensé, utile, et dans l’amour.
Après l’explication que je lui partageais, cette chère Madame c’est sentit rassuré, ainsi que c’est deux vraies amies qui l’accompagnaient.
Comme je dis souvent, vous ne venez pas pour rien au ciné débat, il n’y a pas de hasard. Et même Sophie m’a dit, ils se créaient des liens imprévus entre le public, qui finalement sont prévus par l’Au-delà.

L’HUNARE peut vous aider à comprendre plus que vous ne le pensez.
Merci cher publique de Niort pour votre présence et attention.
Recevez, le sentiment respectueux de votre tout dévoué et reconnaissant.

Vive l’Au-delà
Mischa Harmeijer