Réalisez-vous, que l’Univers est plus proche que vous ne le pensez. L’espace où les êtres humains ne peuvent absolument pas survivre et où des lois sont totalement différentes que celles qui s’appliquent sur Terre. Et bien sûr, je ne veux pas dire par « loi », les « lois de l’homme », mais la loi de la Nature… La loi de l’Univers.
L’Univers est encore plus proche que le Luxembourg, la Belgique ou la Suisse (bien sur venant de votre point d’habitation). Tout ce que vous avez à faire est de regarder vers les étoiles ainsi vous regardez vers l’infini. Vous rendez-vous également compte que nous ne pouvons pas gérer l’Univers, ou le comprendre.

Sur Terre, l’âme est placée dans un corps, confronté à des limites telles que la gravité et le temps. Ces limites n’existent pas dans l’Univers et il y a tellement de forces inconnues encore pour les humains. Forces dans lesquelles les gens n’ont absolument aucune influence, et ou, les êtres humains ne pouvons pas manipuler ou contrôler des choses, cela signifie qu’il existe des forces plus grandes que les humains… nous. Et il en va de même pour l’Au-delà, dimension largement inconnue des humains, car ce n’est que sur l’invitation des Esprits Supérieurs que certains d’entre nous (incarnés encore) peuvent voyager avec eux vers cette autre dimension pour apprendre et partager sur terre leurs connaissances. Puis beaucoup restent encore invisibles pour les êtres humains tout simplement parce que nous n’avons pas la capacité d’intelligence de comprendre tout cela.

L’au-delà est un environnement différent que notre belle planète Terre, ce que nous devons chérir. Nous devons vivre en fonction de ce que la Terre nous apporte et de ce qui est bon pour la Terre. Il en va de même dans l’Au-delà, mais (heureusement) dans l’Au-delà, il y a une hiérarchie. Peut-être que cette hiérarchie règne aussi sur la Terre, mais notre libre arbitre est notre grand ennemi, qui détruit beaucoup.

Quelle est la leçon la plus importante et la plus difficile pour les humains ? La leçon, de rester toujours dans un état permanent humble (HUNARÉ), envers nous-mêmes, envers les êtres humains et certainement envers la Terre et sans parler de cette autre dimension appelée l’Au-delà.
J’entends souvent des mots qui vont à l’encontre du principe d’HUMILITÉ, prononcer par ceux qui sont convaincus d’avoir la magie et le pouvoir de gouverner dans l’Au-delà en tant qu’être humain. Ceux qui pensent pouvoir laisser passer des esprits ignorants (désincarnés) psychiques déprimants (encore perdu), vers la paix éternelle. Ceux qui disent que la mort nous transforme en ange, méfiez-vous d’eux, car cela n’est pas la vérité, mais plutôt des mots d’ignorants, sans humilité ni connaissance de la force de la Nature avec ses propres lois.

Ce n’est pas l’humain avec toutes ses restrictions qui peut exercer une quelconque influence dans l’Au-delà, ou dépasse les lois Divines et
ceux qui pensent régner dans l’autre monde, méfiez-vous de ceux qui transcendent l’humilité et qui affirme qu’ils ont développé leur propre médiumnité.
Si nécessaire, les Esprit Supérieurs, nos amis (les anges gardiens si vous voulez) de l’Au-delà viendront vers nous avec un seul but, convaincre que la vie ne s’arrête pas seulement avec cette vie et que nous devons nous occuper avec l’amélioration de notre âme vers l’amour, par la réincarnation (HUNARÉ). Nos ancêtres sont là où nous irons aussi, mais tout au bon moment, et nous les vivants devront rester avec les deux pieds sur terre.

Merci pour votre amour cher public de Fontainebleau.

Recevez, le sentiment respectueux de votre tout dévoué et reconnaissant.

Vive l’Au-delà
Mischa Harmeijer