L’Au-delà et les lois de la nature sont relativement simples et applicables à tous, indépendamment de l’état du corps et de l’âme. Un corps humain, de nature n’a aucune limite pour connecter l’âme au cosmos, la source de Tout. Il est vrai que dans la mesure de son évolution, l’âme peut avoir ou non une limitation et peut-être que tout n’est pas encore accessible à l’âme et donc à l’être humain dans cette vie. L’âme doit supporter des épreuves pour apprendre et progresser dans son évolution, connue comme le cycle de l’âme. L’âme joue un rôle d’importance différent de celui des capacités du corps humain. Pensez au cerveau, domaine relativement inconnu de la science et l’endroit où tout est connecté et où l’âme peut ressentir et percevoir des choses. Cela se passe donc dans le cerveau, le cockpit, là où tout est contrôlé et où l’être humain ressent les émotions et donc les états de son âme. Et c’est l’âme qui détermine les émotions qui prévalent dans certaines de ses vies terrestres. L’âme contrôle et détermine sa propre capacité pour le développement de son évolution. Même chose pour l’éducation d’une personne. Une personne est née et dépend d’une autre personne pour pouvoir se développer et il est très décisif pour son progrès que l’enseignement dispensé se déroule parfaitement selon les lois de la nature, telles que définies et décidées par notre architecte, créateur. Chaque personne est capable d’avoir des perceptions paranormales au minimum une fois dans sa vie. Très normal car le fluide humain est connecté au fluide spirituel et au fluide de la source. C’est un processus compliqué et basé sur les connexions, la connexion avec Tout, parce que dans l’univers tout est connecté, il n’y a pas d’exception et tout vient de l‘unique même source. Des situations inattendues et non préparées peuvent conduire à une condition humaine qui permet au corps humain d’obtenir d’autres informations ou de se sentir différent. Mais cela ne signifie pas que quelqu’un est immédiatement devenu un médium, car un médium a été choisi par les esprits supérieurs. Un médium est toujours conscient de son état et sait que son ego n’a aucune valeur, et le médium n’est qu’un instrument pour l’Au-delà, un objet de communication et rien ne peut faire qu’un médium détermine le contact avec l’Au-delà, les esprits viennent eux-mêmes aux médiums quand ils le souhaitent. Mais le corps humain peut donc avoir des contacts avec la source, le Tout, et cela est également souhaitable pour l’évolution de l’âme. Prenons un exemple pour certains peuples qui vivent avec la nature et loin de la société humaine, les Indiens par exemple. Ce sont eux qui se sont engagés à croire que la vie est proche de la source, ce sont ces peuples qui ont vraiment compris le rôle de l’âme sur la terre. L’humain dans le monde Occidental est bien trop occupé à fouiller pour avoir le plus grand nombre de richesses matérialistes ce qui fait qu’il se maintient à une vie limitée, celui-là même, croit que leur vie sur terre est basée sur la matière. L’être humain qui vit sans matière, mais utilise la matière comme accessoire, ce sont ces peuples qui ont reçu des recettes de sagesses pour être en contact permanent avec le Tout. Une partie de cette recette consiste à prendre de la distance avec votre vie, ne considérez pas votre vie sur terre comme un événement unique, la vie de l’âme et est un phénomène récurrent. L’âme vit dans différents corps humains, à différentes vies sur la terre pour apprendre et nous rencontrons notre bien-aimé encore et encore, à d’autres titres et d’autres circonstances. Cette connaissance du cycle de l’âme fait partie de la connaissance du Tout. Pensez à un coffre-fort qui est fermé par une serrure avec une combinaison, cette porte s’ouvre uniquement si vous connaissez le code. Sans code, il faut utiliser beaucoup de violence et d’énergie négative pour ouvrir la porte épaisse. La violence détruit est n’ouvrira rien dans votre vie. Maintenant, lorsque le corps humain est dans un certain état, nous créons une réaction chimique dans le cerveau qui apporte au corps humain une qualité différente, et c’est cet état qui permet à l’âme de pouvoir utiliser votre cerveau pour communiquer ou pour vous connecter avec le TOUT. Mais faites attention à ne pas tout laisser passer dans votre cerveau, car votre cerveau est très sensible aux mauvaises habitudes et il est difficile de s’en débarrasser. Et comprenez bien, et voyez-y la sériosité, que votre cerveau n’est pas un dépotoir. Donc connectez-vous naturellement quand vous êtes invité et connectez-vous avec la source qui porte le code de l’Amour. Nous disons souvent que par l’alchimie, nous pouvons d’un rien fabriquer de l’or, et l’homme cherche depuis des siècles cette recette secrète, de créer l’or, la richesse. Le contact avec la source et l’origine de la vie a bien plus de valeur que l’or et lorsque nous utilisons la recette pour amener notre cerveau à un certain état, c’est le véritable code pour ouvrir la porte de ce coffre-fort. Dans ce message, l’Au-delà nous a donné une leçon de la « non-importance » de la matière, une leçon de la patience, est que l’être humain n’est pas capable par son propre souhait, d’être en contact avec le monde des esprits, mais il est capable d’être en contact avec la source de Tout, Dieu. Merci à vous tous cher public de Bruay-la-Buissière. Recevez, le sentiment respectueux de votre tout dévoué et reconnaissant. Vive l’Au-delà Mischa Harmeijer