La médiumnité chez les enfants.

Mon enfant est medium, mon enfant voit des choses, mon enfant voit des gens, mon enfant de 12 ans voit des esprits, mon enfant voit des entités, mon enfant de 3 ans voit quelqu’un dans sa chambre etc…

 

Il y a une grande différence sur l’enfant hypersensible et l’enfant médium, et dans les deux cas Mischa Harmeijer peut vous accompagner.

 

Débat pour les enfants et leurs parents

Une fois par mois Mischa Harmeijer organise dans son cabinet à Saint-Martin de Villereglan (11) un debat ouvert pour les enfants (mediums) et leurs parents, pour but d’en savoir plus sur l’Au-delà et répondre aux questions des enfants et leurs parents.

Le débat va débuter à 10 heures.

Tarif d’entrée GRATUIT. Réservation obligatoire dans la limite des places disponibles

Enquête sur la médiumnité chez les enfants

Dans le cadre d’une grande étude, l’Institut de la Médiumnité demande à vous (parents d’un enfant) de coopérer pour répondre aux différentes questions dans lesquelles cette enquête fait partie. Les résultats recueillis permettront de mieux comprendre comment nous pouvons améliorer l’éducation de ces enfants. Il s’agit également de mieux comprendre ce phénomène en matière de soins mentaux et physiques.

La principale étude porte sur trois composantes importantes:

1. comment reconnaître un enfant médium
2. comment guider l’enfant médium dans son développement mental
3. pourquoi et qui cherche le contact avec l’enfant médium

Votre contribution est essentielle et très importante pour nous aider davantage et aider les parents à guider leurs enfants médiums.

Répondez sincèrement à chacune des questions.

Votre enfant est né comme cela et ne sait rien d’autre, donc quand les parents n’acceptent pas son comportement ou son don, l’enfant se sent rejeté et mal compris, car pour l’enfant c’est la vérité.

 

On peut constater à un âge très jeune des manifestations médiumniques chez les enfants. Cela se manifeste par jouer avec des amis invisibles pour vous, signaler des sons ou odeurs, annoncer des événements prédictifs, utilisation du langage des adultes et / où très en avance pour son âge, manque de concentration aux choses qui n’apporte rien dans le monde, problème avec les injustices, hypersensibilité et un comportement autre des enfants de son âge.

Si le parent ne possède pas ce don, il est extrêmement important que votre enfant soit supervisé par un médium / spécialiste afin de garantir le bon développement de son développement mental. Cela améliore la relation avec votre enfant et celui-ci en fera l’expérience de manière positive.

N’oubliez pas que votre enfant est né comme ça et ne sait rien d’autre, donc quand les parents n’acceptent pas son comportement ou son don l’enfant se sent rejeté et mal compris car pour l’enfant c’est la vérité.

En tant que parent, vous devez accepter que votre enfant ait des capacités médiumniques et que cela est nécessaire pour son développement mais également pour votre développement spirituel. Le don n’est pas venu sans raison dans votre famille.

Il est important de mentionner que nous parlons d’une aide de la part d’un don et non d’un développement d’un don, ceci est strictement incommode et dangereux et les parents sages les éloigneront de ces idées. La faculté est spontanée chez un enfant, c’est qu’elle est dans sa nature et que sa constitution si prête.

Bien sûr dans l’éducation de tous les enfants, nous les parents ne devraient pas oublier les existences de la vie après la mort et les phénomènes paranormaux basés sur l’amour.

Mischa Harmeijer va vous guider, vous accompagner, vous et votre enfant. Il va aussi effectuer des tests afin de voir si votre enfant à des capacités médiumniques.

Il y a une grande différence sur l’enfant hypersensible et l’enfant médium, et dans les deux cas Mischa Harmeijer peut vous accompagner.

Cabinet de Mischa Harmeijer

1 Allée du Parc

11300 Saint-Martin de Villereglan, Aude

Téléphone : ‭+33 (0) 9 70 40 31 75

Le cabinet de Mischa Harmeijer est situé à Saint-Martin de Villereglan, département l’Aude entre Carcassonne et Limoux.

Témoignages