Après trois cinés débat effectués cette semaine, il est maintenant temps de se reposer et de récupérer. Trois soirées très intenses au cours desquelles l’Au-delà a, à nouveau accompli de nombreux miracles et je suis très, très en grâce, et en admiration pour les Esprits Supérieurs.
Ce matin, j’ai reçu une question d’une dame qui était présente hier soir à Nîmes et cette question est aussi importante car on me l’a posé souvent. Je ne vais pas y répondre dans sa totalité mais je vais répondre dans l’essentiel, car cette réponse est vraiment très compliquée.
Dans mon nouveau livre « Vive L’Au-delà – Tome I, L’Hunaré et le Médium » je parle également de la cause de ce genre de phénomènes.

La question est : Que faire si une entité s’attache à un être humain ?

Aider un désincarné ignorant est un travail très complexe et réservé aux spécialistes de ce domaine, tels que les psychologues, les psychiatres et les thérapeutes. Dans des cas exceptionnels, certains médiums sont assistés par des Esprits Supérieurs qui travaillaient jadis en psychiatrie sur terre.
Un esprit qui n’a pas accepté sa mort, qui reste sur la terre et influence encore négativement son environnement terrestre, peut seulement comprendre par expérience de sa propre mort ou en confrontation avec son propre décès, que sa place n’est plus ici dans la sphère terrestre. Ce travail est long et nécessite plusieurs traitements.
Ce traitement consiste à prendre contact avec ces entités et à leur donner un traitement psychologique. Il existe également des techniques avec des petites décharges électriques, les entités sont très sensibles à cela et cela peut être ressenti comme une douleur.
Lorsqu’un consultant a été analysé par un spécialiste comme une entité collant son corps, ou par plusieurs entités, l’entité peut alors être détachée avec une sorte de thérapie choc sur le consultant. Cette technique est très ancienne et est utilisée très rarement et n’est certainement pas recommandée aux amateurs ou à essayer soi-même.

Mais avant tout, le premier traitement est le plus important, à savoir la détection du trouble, suivi d’un traitement ciblé par un spécialiste où est demandée une coopération totale du consultant. Il ne peut pas être effectué, si les circonstances quotidiennes du consultant ne permettent pas ce traitement, car cela est physiquement très fatigant et exige beaucoup de repos.

Les résultats sont étonnants car des réactions physiques très positives, sont ressenties immédiatement après le dernier traitement. Comprenez que quand cela vous est arrivé c’est qu’il y a eu une cause à cette situation, que cela ne doit pas être sous-estimé, mais résolu.
Dans de nombreux cas, on peut faire quelque chose et cela peut être très bénéfique, sans médication, mais avec des médiums spécialisés et / ou en collaboration avec des psychiatres ou des psychologues spécialisés.

Ne faites pas ce travail quand vous n’avez pas la permission des Esprits Supérieurs, car ce sont eux qui dirigent ce travail divin.

Dans cette vidéo, j’explique un peu plus en détail que ce domaine requiert des plus grands professionnalismes.
Extrêmement dangereux pour les personnes qui ne savent pas ce qu’elles font, et ne convient pas non plus aux personnes qui pensent posséder plus de pouvoir que les Esprits Supérieurs.
Dans mon post sur Facebook « QUE FAIRE SI UNE ENTITÉ S’ATTACHE À UN HUMAIN ? » du 26 septembre 2019, j’ai remarqué qu’il y avait beaucoup de questions sur ce sujet.
La continuation de la vie dans l’Au-delà est basée sur d’autres lois et elles sont totalement inconnues de l’humain, parce que l’humain n’a pas la capacité de le comprendre.

Recevez, le sentiment respectueux de votre tout dévoué et reconnaissant.

Vive l’Au-delà
Mischa Harmeijer